Lords of Waterdeep

Android / iOS     Note : 8/10

Sortie fin 2013 sur iOS, Lords of Waterdeep est l’adaptation digitale du jeu de plateau du même nom, issu de la saga Donjons et Dragons de Wizards of the Coast. Développée par PlaydekTwilight Struggle, Ascension – elle est apparue sur Android fin 2017.

Vous y incarnez un Seigneur de Waterdeep, la « ville des splendeurs » et rivalisez avec les autres joueurs pour son contrôle.
A chaque tour, des agents travaillant à votre service effectuent diverses actions, dont la principale est d’enrôler les personnes dont vous avez besoin pour mener à bien les quêtes que vous leur confiez : des guerriers, des mages, des ecclésiastiques et des brigands.
Certaines cartes viennent modifier certaines règles en jeu pour vous donner l’avantage ou encore permettent de mettre des bâtons dans les roues de vos adversaire.
En parallèle des quêtes se déroule une lutte pour le contrôle de bâtiments de la ville disponibles à l’achat, qui donnent des privilèges à leur possesseur.

Chaque Seigneur – révélé aux adversaires uniquement à la fin de la partie – octroie des points bonus quand certaines conditions sont remplies, comme par exemple un nombre minimum de quêtes de piété à accomplir. Une partie de la stratégie du jeu réside donc dans le fait de deviner quels Seigneurs se cachent derrière les masques des autres joueurs, et de les empêcher de suivre la route qu’il veulent suivre.

L’ambiance du jeu est chouette, on s’imagine bien traîner dans des auberges qui sentent les aisselles pour recruter des sorciers sans dents pour aller cramer des gobelins avec des boules de feu.

Le rendu graphique du jeu a été amélioré au moment de la sortie sur Android, et force est de constater que le résultat est bon. Les animations de la ville, les bateaux qui voguent, les changements de couleurs en lien avec le changement jour/nuit : c’est beau.

Pour ce qui est des menus, c’est clair, efficace, du Playdek quoi. Tout fonctionne nickel.

Les parties qui peuvent accueillir jusqu’à 5 joueurs se déroulent au tour par tour, de manière asynchrone. Le mode multijoueurs ressemble assez à ceux d’Ascension et Twilight Struggle. Pas de temps limite par tour, mais – comme aux échecs – un temps total limite pour la partie, paramétrable entre 30 minutes et presque 1 mois. Ils ont implémenté un système de classement de genre ELO.
A noter également des modes entrainement contre l’IA et pass-and-play. Et également un tutoriel qui vous guide pas à pas pour appréhender les différents mécanismes de jeu.

Lords of Waterdeep est une adaptation digitale réussie, qui donne vraiment envie de se taper à l’épée.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s